action solidaire

Retour sur le 2ème week-end népalais de Chevreuse

A4 chevreuse 2018

Succès d'estime, malheureusement, mais quand même une bonne centaine de visiteurs qui ont eu la curiosité, au cours de ces 2 jours d'exposition ces 2 et 3 juin derniers, de franchir le canal de l'Yvette pour grimper au 1er étage du Séchoir à Peaux de Chevreuse. Quelques ventes de sachets de thé, beaucoup de drapeaux colorés mais toujours pas de photo emportée pour égayer de couleurs vives les murs des appartements parisiens...

Sur ce week-end, nous avons diffusé quelques documentaires sur le Népal (les écoles, les coutumes, les séismes,...) et aussi l'intégralité de la "saga" du Grand Tour du Mustang de l'automne 2016 concocté par Martial (plus de 4 heures de films !) et qui a su montrer l'efficacité et la qualité du travail de tous les instants du staff accompagnant, en grande partie composé des habitants du village de Bolde Phediche que nous soutenons.

Le samedi soir, bien que l'assistance soit vraiment clairsemée, nous avons bu toutes les notes de musique distillées par les instruments de musique (violon pour Nicolas et piano pour Gilles exécutant des sonates de Debussy, de Saint-Saëns et Kurt Weil retranscrites pour violon et piano). Des moments émouvants dans cet espace qui, bien qu'assez peu propice à offrir une qualité de son de bonne qualité, a rassemblé quelques inconditionnels de la musique classique de qualité. Merci de ton coeur à ces deux musiciens  pour leur offre désintéressée ! Par ailleurs, nous avons eu l'honneur d'accueillir pour ce concert Me le Maire de Chevreuse et son 1er adjoint à la Culture. Merci à tous deux de leur préssence !

Y aura-t-il un 3ème opus chevrotin ? Rien n'est moins sûr car les sommes récoltées couvrent tout juste les défraiements de déplacement depuis la lointaine Drôme. Heureusement que le Président a pu bénéficier de l'hébergement (et du couvert...) chez nos adhérents Denise et Jean. Mais il paraissait normal que nous honorions l'invitation que nous avait faite la Mairie de Chevreuse qui, à l'automne 2016 à la clôture de notre premier évènement, nous avait enjoints de revenir. Mais à cette époque nous étions pour la majorité des adhérents résidents en région parisienne.

Pour terminer, merci à tous ceux qui sont passés, des fois ne serait-ce qu'un bref instant, et qui ont exprimé leur soutien à notre action par un petit achat ou même des paroles.

A propos des actions menées par l'association en 2017

Namasté,

« Il y a si longtemps... », trois ans se sont passés, les deux tremblements de terre du 25 avril et du 12 mai 2015 d'une puissance très importante avec ses milliers de répliques ont réduit en miettes le travail de plusieurs dizaines (voire centaines) de milliers de népalais des villes et des campagnes. A l'époque, si la situation des campagnes n'a pas fait la une des journaux télévisés népalais pendant plus d'une semaine, c'est que les hélicoptères n'ont pas pu se rendre sur les zones sinistrées à cause d'une météo défavorable. Mais quand le temps est devenu plus clément, on a découvert que la région des collines avait durement été touchée, sûrement beaucoup plus durement que les quartiers de Kathmandou. De Gorkha, au pied du Manaslu, jusqu'à Taplejung, du côté du Kangchenjunga, ce sont des villages entiers qui ont été dévastés le 25 avril, et comme si une fois n'avait pas suffi, la faux est repassée 17 jours plus tard, pratiquement à la même heure, pour finir le travail...

Ces centaines de milliers de personnes, déjà démunies, car ne possédant souvent comme bien que leur maison familiale, n'avaient plus rien ! Alors que faire ? Evidemment aider, cela tombe sous le sens, mais comment ? L'heure des interventions sanitaires d'urgence de secours aux blessés est depuis bien longtemps achevée. En trois ans, les villages dévastés ont reçu de la part des ONG et/ou du gouvernement népalais une aide pécuniaire pour participer à la reconstruction de leurs maisons mais il reste encore beaucoup à faire.

Notre association, dès la fin du printemps 2015, a initialisé une démarche de collecte de fonds destinée à l'aide d'un village de 530 maisons situé dans la région des collines. Ces fonds, qui sont adressés directement au chef du village pour financer (ça évitera qu'une partie substancielle ne s'égare...), ont pour vocation de participer à :
- la protection de la population (fourniture d'abris, tentes, tôles ondulées et bâches plastiques) : aujourd'hui cette opération est derrière nous, une somme de 10.000€ a été recueillie par l'association au travers de divers dons et opérations comme la vente de photos. Cette somme a été acheminée par nos soins puis distribuée par le comité de village selon les besoins de chacun.
- la phase de consolidation des maisons : ce sont principalement les aides gouvernementales népalaises qui ont couvert ces dépenses (1500€ par foyer). Notre visite sur place en octobre 2016 a permis de constater que nombre d'habitations avaient été réhabilitées grâce à cette aide.
- la destruction et la reconstruction de maisons : lors de la visite d'octobre 2015, nous avons pu constater que seules 3 maisons rentraient dans ce cadre.

Lire la suite

La maison de Bhim est à présent terminée

Je reviens d'un trek dans l'Est népalais d'une trentaine de jours (à voir topo et photos ici). Bhim m'accompagnait comme assistant de route (toujours aussi bon dans sa fonction !) et il a pu me donner les photos de la maison qu'il a pu faire re-construire en grande partie avec l'argent récolté auprès des adhérents et des donateurs occasionnels. L'association a pu ainsi participer à hauteur de 50% au coût total de 10.000€ de cette maison (achat d'un nouveau terrain car le précédent avait été déclaré inconstructible + maison avec un étage pour accueillir la future progéniture du couple). Merci à tous !

Received 1421588341228879

Lire la suite

Un troisième projet à financer !

Chhetup Tamang m'a envoyé les photos présentant un chantier à financer dans le village. J'étais passé à côté lors de ma visite en novembre dernier. Difficile de tout recenser dans un village aussi étendu que Bolde puisqu'il occupe un coteau sur la rive sud de la Sun kosi et étage ses hameaux sur plus de 1000m de dénivelée... Il faudrait que l'on puisse réunir au moins 2000€ pour financer ce projet.

Voici le mail de Chhetup :

Dai I just came back ktm from tour in Rolpa, Gulmi, Baglung, Parbat, Pokhara... 5 days. Here I attached you the photos of a Tamang woman with her damaged house 5mn from my house in Bolde. She has two young boys but her husband married with another bramin woman and ran away from society. She is the real victim of earthquake. She survives with the agriculture and sending her kids to school, very big problem.

Un nouveau projet à financer

Lire la suite

La maison de Bhim avance bien !

Chhetup Tamang m'a envoyé en début de semaine les clichés du chantier de reconstruction de la maison de Bhim. Avec la somme de 200€ allouée en décembre 2015 augmentée des 2000€ de l'aide gouvernementale en octobre 2016 et enfin l'allocation de 1200€ attribuée en février 2017, Bhim devrait pouvoir reconstruire sa maison encore plus solide qu'avant ! Gageons qu'avant l'été lui et sa petite famille puisse se mettre à l'abri des pluies de mousson.

Le chantier de reconstruction de la maison de Bhim

Lire la suite

Infos du 26 janvier 2017

Comme je vous l'ai présenté dans un précédent billet de blog rédigé au retour de la visite rendue au village de Bolde Phediche, j'avais constaté qu'il restait 3 maisons à reconstruire dans le village. Lors de mon voyage cette semaine à Paris, j'ai rencontré des personnes qui ont spontanément effectué des dons. La somme recueillie auprès des familles Guerdoux, Aamran et Hoarau-Martin s'élève à 2300€. Ce montant sera dès que possible transféré au Népal sur le compte bancaire de Chhetup Tamang pour qu'il puisse l'attribuer à deux des trois projets identifiés.

La maison de Bhim en cours de travaux

Une deuxième maison en bien triste état...

Derniers travaux à l'école de Mechchhe

Excellentes nouvelles transmises par Chhetup Tamang ce matin. Avec le complément financier alloué par l'association Enfances du Monde (voir billet de blog précédent), les travaux extérieurs de l'école de Mechchhe sont terminés. Il ne reste plus maintenant qu'à acquérir les tables et les bancs et réaliser les peintures intérieures. Ca fait plaisir !

Info Dandagaon : les villageois ont pu recommencer les travaux en cette période froide et sèche et surtout pas mal de temps libre car activité réduite dans les champs...

Lire la suite

Compte-rendu du voyage à Bolde Phediche sur la Timal danda (novembre 2016)

Pas de nouvelles sur le site depuis si longtemps mais j'ai une (bonne) excuse : je ne suis de retour du Népal que depuis 2 semaines après avoir accompli 50 jours de marche à travers la montagne himalayenne, un séjour débutant par un mois complet du côté du Mustang, cette province située au centre du pays, et finissant par le Kangchenjunga, à l'Est. Ces deux régions sont peuplées par des ethnies d'origine tibétaine et revêtent des caractères totalement différents : aride pour le Mustang, tropical pour le Kangchenjunga. Mais ce n'est pas pour cela que je souhaite vous laisser un billet de blog, mais ne vous empêchez pas de cliquer sur les liens précédents pour découvrir les exceptionnels voyages que vous pourriez accomplir dans le cadre de l'opération 1 trek = 1 maison en compagnie des villageois de Bolde Phediche que nous soutenons...

Trek au Mustang

Trek du Kangchenjunga

La période entre les deux treks début novembre a été mise à profit par Chhetup et moi-même, accompagnés de Georges et Fulvio (respectivement président et adhérent d'Enfances du Monde, partenaire associatif pour la reconstruction d'écoles dans le district de Kabre), pour aller rendre une visite "sportive" (marche, dénivelées conséquentes et ingestion de quelques litres de raksi...) Le but était de constater sur place les dégâts sur les constructions et évaluer ce qu'il restait à faire :
- pour le village de Bolde pour lequel notre association Reconstruction Bolde Phediche soutient financièrement les consolidations et reconstructions des maisons
- pour la colline de Timal en général où Enfances du Monde soutient financièrement la reconstruction des deux écoles de Dandagaon et Mechchhe totalement détruites au printemps 2015.

Deux enfants de Bolde Phediche

Lire la suite

Compte-rendu de l'expo de Chevreuse

L'expo-vente de photos qui s'est déroulée à Chevreuse sur le week-end du 10 au 12 septembre 2016 a connu un vif succès. Par rapport à celles qui s'étaient tenues à Lognes fin 2015 et Beaufort-sur-Gervanne début 2016, nous avons eu beaucoup de visites, plus de 200 personnes adultes mais aussi deux classes de la ville (18 CE1 et 30 CM1). La salle gentiment prêtée par la Mairie est idéalement située sur le tracé du GR11 en bordure du canal de l'Yvette et connaît une forte fréquentation de randonneurs les samedis et dimanches. Les darchoks judicieusement positionnées à l'entrée du site ne pouvaient qu'attirer le regard et faire entrer des amoureux du Népal, du présent comme du futur. Les randonneurs de passage ont été très nombreux à faire le détour par la salle d'exposition située à l'étage d'un monument historique, l'ancien séchoir à peaux de cette ville qui recensait pas mal de tanneries encore au XIXe siècle.

Sechoir a peaux

Les photos ont été trouvées splendides (ça fait toujours chaud au coeur du photographe et aussi de celui qui les a magnifiées lors de l'impression, merci JF Chanteux). D'ailleurs nous avons pu en vendre 4. Nous avons également vendu des sachets de thé et des petits sacs népalais tandis que nous récoltions des dons spontanés et que notre association s'est vue enrichie de 3 nouveaux adhérents.

Lire la suite

Inauguration des chantiers de reconstruction des écoles

Ces 20 mai et 10 juin derniers ont été inaugurés les chantiers de reconstruction des écoles de Mechchhe et Dandagaon. Avec la première partie du financement envoyée par notre partenaire Enfances du Monde, les deux sites ont vu démarrer les travaux de terrassement et l'acquisition des grillages et fers à béton nécessaires à l'édification de solides fondations sur lesquelles viendront s'appuyer les nouveaux bâtiments (voir les plans ici). La fin des travaux est annoncée par le chef des chantiers à la fin septembre. Même si c'est un voeu pieux et optimiste, croyons en la force de travail de ces villageois pour que lors de notre visite sur place au début novembre 2016, les adhérents d'Enfances du Monde puissent assister à un cours dans les nouveaux bâtiments. En tout cas, on sent une grande implication des habitants de ces deux villages touchés par les tremblements de terre du printemps 2015 pour offrir un lieu sécuritaire afin que leurs enfants reprennent des études sereines (aujourd'hui c'est dehors ou sous une bâche...) Noter que ces chantiers sont montrés en exemple (TV, presse papier) afin de faire prendre conscience que les actions de solidarité peuvent être pilotées directement par les comités de village et non pas depuis la capitale Katmandou où une certaine partie des fonds attribués aux projets, parfois d'un montant non négligeable, se retrouvent bloqués au fond d'une poche indélicate, vous voyez ce que je veux dire...

Et un grand merci à Chhetup Tamang pour son abnégation à assurer le pilotage de ces deux opérations ! 

Vous pouvez prendre connaissance des deux évènements en faisant défiler les deux diaporamas en PDF.

Inauguration chantier Mechchheinauguration-chantier-mechchhe.pdf           Inauguration chantier dandagaoninauguration-chantier-dandagaon.pdf

Les enfants de Dandagaon

Compte-rendu de la 1ère semaine népalaise à Beaufort-sur-Gervanne

L'évènement proposé par l'association s'est parfaitement déroulé à la salle d'animations du village de Beaufort-sur-Gervanne (Drôme), salle qui nous avait été aimablement prêtée par la mairie. Des drapeaux népalais (taluchos et darchoks) ornaient l'entrée du bâtiment, apportant un peu de couleur à la rue principale du village en cette période hivernale. Les jeudi et vendredi, l'espace a été consacré aux enfants des classes 3-4 ans et 5-6 ans du village, respectivement constituées de 22 et 15 bambins, charmants au demeurant... Patrick et moi leur avons fait découvrir ce joli petit pays au travers des photos bien sûr mais aussi en leur permettant de toucher des vêtements, des bonnets, des trompes et trompettes bouddhistes, des livres, etc. Ils ont pu également feuilleter de nombreux albums photos collectées depuis plus de 15 ans sur place. Ensuite, on laissa la place aux projections vidéo (pour les petits un diaporama dédié aux personnes, pour les grands, un épisode des "Chemins de l'Ecole" leur présentant la vie scolaire du côté de la Trisuli avec les mises au point nécessaires de leur maîtresse Cécile. Et puis ce furent des contes népalais abordant pour l'un d'entre eux le thème du yéti et celui de l'amitié entre un veau et un tigron. Et pour finir en beauté, un exercice très prisé de tous (et même des maîtresses et accompagnantes...) avec "J'écris mon prénom en népali...". Assurément de bons souvenirs à la veille des vacances d'hiver et des pensées pour ce yéti des montagnes, pas si méchant que ça...

Salle d'animation de Beaufort

Lire la suite

Signer une deuxième pétition

L'action débute aujourd'hui. Elle est lancée dans le même but que la précédente de change.org avec une différence notable qu'elle est adressée au premier ministre indien et au secrétaire général de l'O.N.U. Merci de prendre une minute pour aider le Népal à se sortir de cet imbroglio auquel les "grands" de la planète tournent le dos.

Avaaz

Signer une pétition

Information importante : une pétition est en train de prendre de l'ampleur pour "sensibiliser" nos "décideurs" français ou d'autre origine à s'intéresser un tant soit peu au(x) malheur(s) qu'impose l'Inde au Népal en cautionnant le blocus de la frontière indo-népalaise à Birgunj. Organisé par les madeshis, ces népalais d'origine indienne qui peuplent le Teraï, suite à l'adoption de la Constitution en septembre 2015 et "ne leur donne pas une place assez grande"... ce blocus est en train de compliqué l'opération de reconstruction des zones touchées et pas seulement ça ! Le Népal, déjà durement touché par les tremblements de terre du printemps dernier dépend dans son immense majorité du commerce avec l'Inde. Tout passe par là : essence, gaz, denrées alimentaires, médicaments, etc. Alors comme c'est très bien expliqué dans la lettre à l'ambassadeur de France au Népal je ne vais pas m'étendre plus longtemps mais vous demande de bien vouloir signer cette pétition sur

Changeorg vignette

Ils ont plus encore besoin de vous...

Je vous ai tenu au courant des différents malheurs post-séismes qui atteignent les népalais dans leur quotidien. L'argent international est bloqué, les frontières entre l'Inde et le Népal sont bloquées (merci Modi, ce grand humanitaire...) empêchant tout ravitaillement alimentaire et matériaux de BTP. L'essence et le gaz manquent alors que c'est la saison la plus froide. Et le gouvernement poursuit sa non assistance à peuple en danger. Honteux !

Dans la continuité de l'article de Paris Match que j'avais mis en ligne il y a quelques jours, voici deux autres témoignages que je vous invite à lire, le premier en français emprunté au journal La Croix, l'autre en anglais (mais n'hésitez pas à copier/coller dans Google translation le texte pour qu'il apparaisse dans la langue que vous désirez...) sur le blog d'un américain amoureux de ces contrées du sous-continent indien :

La croix               Bowen to bengladesh vignette

Toutes ces familles népalaises, pauvres pour la majorité d'entre elles et impactées par les séismes, ont un besoin criant d'aide (même si on ne les entend pas beaucoup !). Aidez les O.N.G qui oeuvrent pour eux à faire en sorte que leur vie ne soit rapidement plus un enfer quotidien, aidez-nous aussi à reconstruire le village de Bolde Phediche et ses écoles, ne restez pas inactifs devant cette incurie. Le mode de financement que nous avons adopté fait que l'argent va directement aux comités de villages et est utilisé à des actions ponctuelles décidées par ces comités locaux représentatifs des villageois. Nous saurons vous démontrer, avec force photos et compte-rendus d'avancement de chantier, que des actions locales peuvent quand même être menées sous la coordination de personnes responsables sur place qui s'investissent sur leur temps propre en condamnant l'inaction administrative et toute forme de bakchich.

Ils ont encore besoin de vous, ne les oubliez pas !

Adherer

Lettre aux sympathisants et adhérents

Ci-dessous la retranscription de la lettre que j'ai envoyée par mail le 8 janvier 2016 aux sympathisants et aux adhérents dont j'avais l'adresse. Je prie les adhérents dont l'adresse mail ne m'avait pas été communiquée (par exemple lors d'un don en numéraire ou par chèque) de m'excuser. Le mal est à moitié réparé en la positionnant en ligne sur le site. Que ces adhérents "oubliés" bien malgré eux ne se formalisent pas et s'enregistrent numériquement au travers de la rubrique CONTACT. Merci d'avance !

Bonjour et meilleurs vœux de réussite pour vous-même et vos proches en ce début d'année 2016 que l'on va tous ensemble espérer un peu moins "chahutée", que ce soit en France ou au Népal...
 
Cette lettre d'information arrive dans votre boîte au lettres mail parce que :
- vous vous êtes mis spontanément en relation avec nous pour aider à la reconstruction du village népalais de Bolde Phediche en effectuant un don ou en procédant à un achat de T-shirt,
- vous faîtes partie de la liste de connaissances de Chhetup Tamang, directeur de l'agence de trek Altitude Randonnée Trekking à Katmandou, toute sa famille étant originaire de Bolde,
- vous êtes entrés en relation avec moi, Pierre Martin, au travers du site Trekking hors des sentiers battus, et que vous avez sollicité mon aide au sujet d'un projet de trek au Népal.
- vous êtes déjà adhérent de l'association.
 
La lettre du Président
 
Bien que le fil d'actualités sur le site de l'association présente mois après mois les avancées sur notre implication dans la reconstruction du village...

Lire la suite

Rapprochement avec Enfances du Monde

Drôle d'histoire que celle-là... Revenons début avril 2015 alors que le Népal était calme et grignotait petit à petit son (gigantesque) retard sur les autres pays de la planète étant dans le peloton de queue de l'Humanité en terme de PIB... Au cours du trek Balcons de l'Annapurna et du Dhaulagiri, David Ducoin et moi nous rencontrons au refuge de Bayeli. Il est ici en repérage avec une équipe réduite de Thamserku pour créer un circuit qui sera par la suite proposé au catalogue Allibert. Je le connaissais de renom (excellent photographe, aventurier et fin connaisseur des mondes hindouistes et bouddhistes, accompagnateur occasionnel pour le compte d'agences de trek françaises, etc.), il avait entendu parler de moi au travers d'une relation commune, Jérémie, et nous échangeons à bâtons rompus sur nos motivations, nos centres d'intérêt, notre vision du Monde, sur notre amour des peuples et des civilisations, passionnants comme peuvent l'être les népalais ou les ladakhis... Nous passons une excellente soirée, ce coup-ci légèrement arrosée de (nombreuses ?) bouteilles de bière. Le lendemain, nous effectuons en deux groupes séparés un parcours identique jusqu'à Kopra danda où nous nous retrouvons dans ce lodge posé entre ciel et terre. C'est sur le coup de 2h du mat', en se levant des bancs pour épancher le trop-plein dû à l'ingestion d'une quantité astronomique de rakshi, que l'on s'est aperçu, et nos amis népalais aussi, qu'il se pouvait que terre et ciel aient vus leurs sens inversés pendant que nous parlions de tout et de rien... Nuit courte mais bonne et étonnamment pas embrumée. A partir de ce moment-là nous décidons de poursuivre le chemin (quasiment) ensemble pour terminer à Kusma. Lui retourne sur Katmandou pour accueillir un groupe qui arrive de France et effectuer le tour du Manaslu, moi je reste sur place, assistant au passage à la célébration du Nouvel An népalais, la bientôt fameuse année 2072 ! On s'est promis de se recontacter au retour du Népal. Bon, sans plus...

David au Hampal pass

Lire la suite

En avant pour les écoles de Mechhe et Dandagaun

Le projet de reconstruction des écoles de Bolde Phediche étant pris en charge par une O.N.G allemande (tant mieux...!), nos deux associations "Reconstruction Bolde Phediche" et "Enfances du Monde" qui travaillons en commun sur ces chantiers avons demandé à Chhetup Tamang de nous orienter sur des autres hameaux de la région, le travail de reconstruction ne manquant malheureusement pas... Il nous a proposé de nous intéresser aux infrastructures scolaires de deux petits villages des environs : Mechhe et Dandagaun. Ce sont des hameaux qui me sont familiers puisque deux des porteurs que j'emploie depuis plusieurs années pour mes treks y habitent : Bhim dans le premier et Bircha Sing dans le second.

Bhim     Bircha Sing

Vous pouvez prendre compte du dossier de reconstruction qui est lancé dès de début d'année 2016 sous le pilotage de l'architecte et la coordination de Chhetup. Et ce sont les villageois eux-mêmes qui vont s'investir dans la reconstruction des deux écoles ! Plus impliqués dans ces deux projets, difficile à imaginer mieux...

Prendre connaissance du dossier Projet ecole mechhe dandagaunprojet-ecole-mechhe-dandagaun-web.pdf

Les bâtiments de l'école sont sur la bonne voie d'être reconstruits mais pour l'instant nous n'avons pas le financement pour remplacer les tables et les bancs qui ont été détruits lors de l'effondrement des écoles pendant les séismes. Si vous voulez participer spécifiquement à cette opération d'équipement scolaire, le chemin est toujours le même, il vous suffit juste de préciser votre volonté d'attribuer le don à cette opération. Merci d'avance !

Adherer

Pierre MARTIN
Président de l'association

A lire un article dans Paris Match

Sous la plume de Valérie Trierweiler, un intéressant article sur la situation actuelle dans la vallée de Katmandou entre les aides internationales qui ne sont pas arrivées, les fonds propres du Népal bloquées par le gouvernement (les aides par famille ont été de 150€ en tout et pout tout... alors que vous le savez bien maintenant, vous qui suivez les billets de blog que je vous distille mois après mois, qu'une maison coûte entre 3 et 4000€). pas besoin de s'étaler plus avant : l'article est synthétique et présente l'essentiel.

Match

Livre "Hommage à un pays meurtri"

Nepal hommage a un pays meurtri

Les éditions Paulsen-Guérin ont depuis la fin novembre 2015 un ouvrage co-écrit par de nombreux acteurs impliqués au Népal (universitaires, chercheurs, responsables d'agence de tourisme, guides, etc.). Les profits de la vente seront intégralement versés à l'association Garuda qui vient sur place en aide aux sinistrés des violents séismes du printemps 2015 (8000 morts, 22000 blessés et des centaines de milliers de dommages collatéraux).

Il doit être possible de trouver cet ouvrage dans les magasins de Chamonix et de Paris VIIe mais il est assurément plus aisé de le commander par correspondance. Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse et le bon de commande.

15€ ! Si peu pour nous, tant pour eux...

Nepal communique pressenepal-communique-presse.pdf

Bon de commandebon-de-commande.pdf

Népal, où en est-on ?

Bonjour,

A visualiser sur le site web de Trek Magazine l'interview d'Anthony Nicolazzi, rédacteur chef adjoint de la revue, au sujet de l'après séismes (réalisée dans le cadre du Grand Bivouac d'Albertville). A voir sur http://www.trekmag.com/retour-nepal

Infos du 14 décembre 2015

Voici des nouvelles du Népal avec le compte-rendu des décisions prises par le comité de village quant à la répartition des premiers dons relayés par l'association.

[Chhetup TAMANG - 30 novembre 2015]

Hello Pierre,

Good morning, Yes, I know you are working very hard for association. Thanks a lot from me and all victim people. I am thinking more seriously here how we can make balance distribution for the real victims of my village and my company workers who have been working with you. As I told you that there are many victims in village, if we give for some one and we don't give for some one, there will be controversy and some time victims fight each other. So, it was very difficult for me to give the decision what can I do with this money.

I did great evaluation this morning, I have done a meeting very seriously with a local co-coordinator of section 5 Mr. Bhakta Lama and Sunil Kumar Lama, your Mustang guide. We decided to give this money for the dalits (Damai). There are 5 dalits (Damai) families so poor, no home, no land. With 5000 Euros. I would like to cover Dalits and our trekking staffs who worked with you.

Lire la suite

Semaine de la Solidarité et de la Paix

informations sur l'évènement ICI

A4 expo lognes 2015

Lire la suite

Et l'école de Bolde Phediche ?

On parle des 530 maisons du village qui sont fragilisées ou par terre et nous n'avons jamais pensé à demander des nouvelles de l'état sanitaire de l'école. Eh bien, c'est pas joli joli... Voici le document concocté par Chhetup Tamang concernant le chantier à lancer avec des photos qui font mal au coeur... A la somme de reconstruction des maisons s'ajoute les 15.000€ estimés de l'école. P... de séisme ! Alors, si vous voulez spécifiquement contribuer aux travaux de réhabilitation des bâtiments, indiquez votre préférence lorsque vous adresserez vos dons.

School building rebuild projectschool-building-rebuild-project.pdf

[Mise à jour du 24 décembre 2015]

Le comité de village vient de nous informer que les 4 écoles du village de Bolde vont être reconstruites avec des fonds en provenance d'une O.N.G allemande. C'est super ! Mais que fait-on alors ? "Rassurez-vous", les séismes n'ont pas détruit spécifiquement le viillage de Bolde mais l'ensemble des hameaux sur la colline de Timal. Le comité des villageois de Bolde nous indique que de nombreuses écoles primaires et secondaires ont également été détruites dans des hameaux voisins, par exemple dans celui de Mechhe. De plus amples informations d'ici quelques jours lorsque les contours du projet sera défini. En tout cas, voici les premières photos, et il y a (un peu...) de travail.

Ecole de Mechhe

Head teacher and management president

Infos du 6 octobre 2015

Même au retour des vacances, les actions solidaires continuent d'apporter à l'association des fonds pour aider à la reconstruction du village de Bolde Phediche. Simone Sempéré, l'artiste peintre d'Aix-les-Bains qui fait partie de l'association, a partagé la recette de la vente de ses tableaux du mois d'août en deux parts égales. Son amie sculptrice également. Ce sont donc pas moins de 485€ que l'association a pu récupérer et qui viennent grossir la cagnotte. Les donateurs ont pour nom : Simone Sempéré, Joseph Camilléri, Paule Cuittier, Chantal Malenfant, Marie Philomène Borgès, Liliane Lenormand, M Elisa Proussov, Marie-Louise Guy, Ahcène Kerboua, Marcel Rosset, Dominique Thenoz-Bauge et Ghislaine Vanin. Merci à tous ! Noter également un don spontané via Paypal d'Odile Thellier sur le site We$hare.

Bodnath

Lire la suite

Les dons sont-ils déductibles ?

Oui ! Vous avez toutes les informations nécessaires sur ce lien : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F426.xhtml

Voir aussi les articles mentionnant les associations d'intérêt général ici et .

Service public logo

Après la soirée dal bhat de Camaret...

L'association "Les 3 mousquetons" de Camaret-sur-Aigues (Vaucluse) organisait un repas solidaire pour aider à la reconstruction du village de Bolde Phediche. Valérie et Christian sont amis de longue date de Chhetup Tamang et il leur paraissait tout-à-fait normal de s'impliquer dans une action aussi importante. Imaginez un peu : 150 personnes qui s'invitent pour un repas népalais traditionnel (et malheureusement 50 convives que l'on ne peut pas accueillir...).

Valérie et Christian avant le début des festivités

Lire la suite