photos

A propos des actions menées par l'association en 2017

Namasté,

« Il y a si longtemps... », trois ans se sont passés, les deux tremblements de terre du 25 avril et du 12 mai 2015 d'une puissance très importante avec ses milliers de répliques ont réduit en miettes le travail de plusieurs dizaines (voire centaines) de milliers de népalais des villes et des campagnes. A l'époque, si la situation des campagnes n'a pas fait la une des journaux télévisés népalais pendant plus d'une semaine, c'est que les hélicoptères n'ont pas pu se rendre sur les zones sinistrées à cause d'une météo défavorable. Mais quand le temps est devenu plus clément, on a découvert que la région des collines avait durement été touchée, sûrement beaucoup plus durement que les quartiers de Kathmandou. De Gorkha, au pied du Manaslu, jusqu'à Taplejung, du côté du Kangchenjunga, ce sont des villages entiers qui ont été dévastés le 25 avril, et comme si une fois n'avait pas suffi, la faux est repassée 17 jours plus tard, pratiquement à la même heure, pour finir le travail...

Ces centaines de milliers de personnes, déjà démunies, car ne possédant souvent comme bien que leur maison familiale, n'avaient plus rien ! Alors que faire ? Evidemment aider, cela tombe sous le sens, mais comment ? L'heure des interventions sanitaires d'urgence de secours aux blessés est depuis bien longtemps achevée. En trois ans, les villages dévastés ont reçu de la part des ONG et/ou du gouvernement népalais une aide pécuniaire pour participer à la reconstruction de leurs maisons mais il reste encore beaucoup à faire.

Notre association, dès la fin du printemps 2015, a initialisé une démarche de collecte de fonds destinée à l'aide d'un village de 530 maisons situé dans la région des collines. Ces fonds, qui sont adressés directement au chef du village pour financer (ça évitera qu'une partie substancielle ne s'égare...), ont pour vocation de participer à :
- la protection de la population (fourniture d'abris, tentes, tôles ondulées et bâches plastiques) : aujourd'hui cette opération est derrière nous, une somme de 10.000€ a été recueillie par l'association au travers de divers dons et opérations comme la vente de photos. Cette somme a été acheminée par nos soins puis distribuée par le comité de village selon les besoins de chacun.
- la phase de consolidation des maisons : ce sont principalement les aides gouvernementales népalaises qui ont couvert ces dépenses (1500€ par foyer). Notre visite sur place en octobre 2016 a permis de constater que nombre d'habitations avaient été réhabilitées grâce à cette aide.
- la destruction et la reconstruction de maisons : lors de la visite d'octobre 2015, nous avons pu constater que seules 3 maisons rentraient dans ce cadre.

          1) nous avons pu participer au financement d'un chantier, celui de la maison de Bhim Tamang, à hauteur de 5000€, la somme correspondant aux 60% du coût total. Le chantier s'est clôt en octobre 2017.

Le chantier de reconstruction de la maison de Bhim

Received 1421587561228957

          2) nous souhaitons participer à un second chantier ayant pour cadre une maison totalement détruite et dans laquelle vit une femme seule et sans ressources. A ce jour, nous disposons de 2000€ et nous espérons réunir « rapidement » les 3000€ manquants. C'est l'objet de cette opération.

Un nouveau projet à financer

Par ailleurs, nous avons entrepris, en collaboration avec l'association « Enfances du Monde », la reconstruction de deux écoles dans des villages voisins, Mechchhe et Dandagaon, pour un coût total de 10.000€.

Logo Enfances du Monde

Ecole Mechchhe

Notre projet, qui se nomme "Reconstruction Bolde Phediche", nous le conduisons avec Chhetup Tamang, nous en France, lui sur place, dans une grande transparence quant aux clefs de répartition prévisionnelles des sommes collectées, sur les orientations et sur les dépenses opérées. Pourquoi Bolde Phediche et pas un autre village ? Parce que les villageois qui y résident et qui sont encore aujourd'hui pour nombre d'entre eux dans une grande détresse, nous sont chers car ils sont aussi les guides, assistants de route, "sherpas" d'altitude, cuisiniers, kitchen-boys et porteurs qui accompagnent depuis plus de 15 ans les randonnées itinérantes « Trekkings hors des sentiers battus » (www.martinpierre.fr) sur tous les chemins du Népal. Alors, dans une épreuve comme celle-ci, on n'abandonne pas sa famille. Nous leur devons bien ça !

"Les petites rivières font les grands fleuves" : il n'y a pas de petit montant. Si vous souhaitez adhérer à ce projet, d'abord un grand merci pour l'intention, et soyez assurés que chaque centime d'euro sera consacré à ce projet refondateur (nous nous engageons à produire régulièrement des reportings).

Pour ce projet ambitieux de réhabilitation d'un village, l’association organise des actions de ventes solidaires, d'organisation d'évènements particuliers (expositions, conférences, séances de cinéma, soirées culturelles, trekkings, etc.). Elle propose aussi d’organiser des voyages au Népal, sportifs, découverte, culturels, etc. dont les bénéfices seront intégralement investis dans la reconstruction du village de Bolde Phediche.

C’est dans cette démarche que s’inscrit cette exposition photos qui se tiendra au Séchoir à Peaux de Chevreuse (Yvelines) les 2 et 3 juin 2018.

C'est l’occasion de nous rendre une visite familiale afin de découvrir par les photos, les vidéos, l'artisanat exposé et la consultation de livres, ce lointain pays mais si proche de nos cœurs… A l’occasion de votre visite pendant laquelle nous pourrons répondre à toutes les questions concernant le Népal ou le projet, il sera même possible de repartir de l’exposition avec en poche son prénom écrit en népalais sur une feuille de papier.

A l'occasion de cet évènement, la Mairie de Chevreuse s'associe à notre démarche et, le samedi 2 juin à 20h, a gentiment proposé de nous soutenir en organisant un concert. Ce sera le concerto pour violon de Saint-Saëns avec Nicolas Dautricourt au violon et Gilles NICOLAS au piano. Merci de tout coeur !

Logo de l'association

Merci d'avance pour votre soutien, en premier lieu en venant nous rendre visite et, si vous êtes convaincus par notre démarche, en contribuant à notre projet en acquérant l’une des photos exposées, en adhérant à l’association, en effectuant un don spontané ou en construisant sur place votre projet de voyage solidaire, quel qu’il soit, sur les chemins du Népal en compagnie les villageois de Bolde Phediche.

La maison de Bhim avance bien !

Chhetup Tamang m'a envoyé en début de semaine les clichés du chantier de reconstruction de la maison de Bhim. Avec la somme de 200€ allouée en décembre 2015 augmentée des 2000€ de l'aide gouvernementale en octobre 2016 et enfin l'allocation de 1200€ attribuée en février 2017, Bhim devrait pouvoir reconstruire sa maison encore plus solide qu'avant ! Gageons qu'avant l'été lui et sa petite famille puisse se mettre à l'abri des pluies de mousson.

Le chantier de reconstruction de la maison de Bhim

Lire la suite

Derniers travaux à l'école de Mechchhe

Excellentes nouvelles transmises par Chhetup Tamang ce matin. Avec le complément financier alloué par l'association Enfances du Monde (voir billet de blog précédent), les travaux extérieurs de l'école de Mechchhe sont terminés. Il ne reste plus maintenant qu'à acquérir les tables et les bancs et réaliser les peintures intérieures. Ca fait plaisir !

Info Dandagaon : les villageois ont pu recommencer les travaux en cette période froide et sèche et surtout pas mal de temps libre car activité réduite dans les champs...

Lire la suite

Compte-rendu du voyage à Bolde Phediche sur la Timal danda (novembre 2016)

Pas de nouvelles sur le site depuis si longtemps mais j'ai une (bonne) excuse : je ne suis de retour du Népal que depuis 2 semaines après avoir accompli 50 jours de marche à travers la montagne himalayenne, un séjour débutant par un mois complet du côté du Mustang, cette province située au centre du pays, et finissant par le Kangchenjunga, à l'Est. Ces deux régions sont peuplées par des ethnies d'origine tibétaine et revêtent des caractères totalement différents : aride pour le Mustang, tropical pour le Kangchenjunga. Mais ce n'est pas pour cela que je souhaite vous laisser un billet de blog, mais ne vous empêchez pas de cliquer sur les liens précédents pour découvrir les exceptionnels voyages que vous pourriez accomplir dans le cadre de l'opération 1 trek = 1 maison en compagnie des villageois de Bolde Phediche que nous soutenons...

Trek au Mustang

Trek du Kangchenjunga

La période entre les deux treks début novembre a été mise à profit par Chhetup et moi-même, accompagnés de Georges et Fulvio (respectivement président et adhérent d'Enfances du Monde, partenaire associatif pour la reconstruction d'écoles dans le district de Kabre), pour aller rendre une visite "sportive" (marche, dénivelées conséquentes et ingestion de quelques litres de raksi...) Le but était de constater sur place les dégâts sur les constructions et évaluer ce qu'il restait à faire :
- pour le village de Bolde pour lequel notre association Reconstruction Bolde Phediche soutient financièrement les consolidations et reconstructions des maisons
- pour la colline de Timal en général où Enfances du Monde soutient financièrement la reconstruction des deux écoles de Dandagaon et Mechchhe totalement détruites au printemps 2015.

Deux enfants de Bolde Phediche

Lire la suite

Compte-rendu de l'expo de Chevreuse

L'expo-vente de photos qui s'est déroulée à Chevreuse sur le week-end du 10 au 12 septembre 2016 a connu un vif succès. Par rapport à celles qui s'étaient tenues à Lognes fin 2015 et Beaufort-sur-Gervanne début 2016, nous avons eu beaucoup de visites, plus de 200 personnes adultes mais aussi deux classes de la ville (18 CE1 et 30 CM1). La salle gentiment prêtée par la Mairie est idéalement située sur le tracé du GR11 en bordure du canal de l'Yvette et connaît une forte fréquentation de randonneurs les samedis et dimanches. Les darchoks judicieusement positionnées à l'entrée du site ne pouvaient qu'attirer le regard et faire entrer des amoureux du Népal, du présent comme du futur. Les randonneurs de passage ont été très nombreux à faire le détour par la salle d'exposition située à l'étage d'un monument historique, l'ancien séchoir à peaux de cette ville qui recensait pas mal de tanneries encore au XIXe siècle.

Sechoir a peaux

Les photos ont été trouvées splendides (ça fait toujours chaud au coeur du photographe et aussi de celui qui les a magnifiées lors de l'impression, merci JF Chanteux). D'ailleurs nous avons pu en vendre 4. Nous avons également vendu des sachets de thé et des petits sacs népalais tandis que nous récoltions des dons spontanés et que notre association s'est vue enrichie de 3 nouveaux adhérents.

Lire la suite

Inauguration des chantiers de reconstruction des écoles

Ces 20 mai et 10 juin derniers ont été inaugurés les chantiers de reconstruction des écoles de Mechchhe et Dandagaon. Avec la première partie du financement envoyée par notre partenaire Enfances du Monde, les deux sites ont vu démarrer les travaux de terrassement et l'acquisition des grillages et fers à béton nécessaires à l'édification de solides fondations sur lesquelles viendront s'appuyer les nouveaux bâtiments (voir les plans ici). La fin des travaux est annoncée par le chef des chantiers à la fin septembre. Même si c'est un voeu pieux et optimiste, croyons en la force de travail de ces villageois pour que lors de notre visite sur place au début novembre 2016, les adhérents d'Enfances du Monde puissent assister à un cours dans les nouveaux bâtiments. En tout cas, on sent une grande implication des habitants de ces deux villages touchés par les tremblements de terre du printemps 2015 pour offrir un lieu sécuritaire afin que leurs enfants reprennent des études sereines (aujourd'hui c'est dehors ou sous une bâche...) Noter que ces chantiers sont montrés en exemple (TV, presse papier) afin de faire prendre conscience que les actions de solidarité peuvent être pilotées directement par les comités de village et non pas depuis la capitale Katmandou où une certaine partie des fonds attribués aux projets, parfois d'un montant non négligeable, se retrouvent bloqués au fond d'une poche indélicate, vous voyez ce que je veux dire...

Et un grand merci à Chhetup Tamang pour son abnégation à assurer le pilotage de ces deux opérations ! 

Vous pouvez prendre connaissance des deux évènements en faisant défiler les deux diaporamas en PDF.

Inauguration chantier Mechchheinauguration-chantier-mechchhe.pdf           Inauguration chantier dandagaoninauguration-chantier-dandagaon.pdf

Les enfants de Dandagaon

Compte-rendu de la 1ère semaine népalaise à Beaufort-sur-Gervanne

L'évènement proposé par l'association s'est parfaitement déroulé à la salle d'animations du village de Beaufort-sur-Gervanne (Drôme), salle qui nous avait été aimablement prêtée par la mairie. Des drapeaux népalais (taluchos et darchoks) ornaient l'entrée du bâtiment, apportant un peu de couleur à la rue principale du village en cette période hivernale. Les jeudi et vendredi, l'espace a été consacré aux enfants des classes 3-4 ans et 5-6 ans du village, respectivement constituées de 22 et 15 bambins, charmants au demeurant... Patrick et moi leur avons fait découvrir ce joli petit pays au travers des photos bien sûr mais aussi en leur permettant de toucher des vêtements, des bonnets, des trompes et trompettes bouddhistes, des livres, etc. Ils ont pu également feuilleter de nombreux albums photos collectées depuis plus de 15 ans sur place. Ensuite, on laissa la place aux projections vidéo (pour les petits un diaporama dédié aux personnes, pour les grands, un épisode des "Chemins de l'Ecole" leur présentant la vie scolaire du côté de la Trisuli avec les mises au point nécessaires de leur maîtresse Cécile. Et puis ce furent des contes népalais abordant pour l'un d'entre eux le thème du yéti et celui de l'amitié entre un veau et un tigron. Et pour finir en beauté, un exercice très prisé de tous (et même des maîtresses et accompagnantes...) avec "J'écris mon prénom en népali...". Assurément de bons souvenirs à la veille des vacances d'hiver et des pensées pour ce yéti des montagnes, pas si méchant que ça...

Salle d'animation de Beaufort

Lire la suite

En avant pour les écoles de Mechhe et Dandagaun

Le projet de reconstruction des écoles de Bolde Phediche étant pris en charge par une O.N.G allemande (tant mieux...!), nos deux associations "Reconstruction Bolde Phediche" et "Enfances du Monde" qui travaillons en commun sur ces chantiers avons demandé à Chhetup Tamang de nous orienter sur des autres hameaux de la région, le travail de reconstruction ne manquant malheureusement pas... Il nous a proposé de nous intéresser aux infrastructures scolaires de deux petits villages des environs : Mechhe et Dandagaun. Ce sont des hameaux qui me sont familiers puisque deux des porteurs que j'emploie depuis plusieurs années pour mes treks y habitent : Bhim dans le premier et Bircha Sing dans le second.

Bhim     Bircha Sing

Vous pouvez prendre compte du dossier de reconstruction qui est lancé dès de début d'année 2016 sous le pilotage de l'architecte et la coordination de Chhetup. Et ce sont les villageois eux-mêmes qui vont s'investir dans la reconstruction des deux écoles ! Plus impliqués dans ces deux projets, difficile à imaginer mieux...

Prendre connaissance du dossier Projet ecole mechhe dandagaunprojet-ecole-mechhe-dandagaun-web.pdf

Les bâtiments de l'école sont sur la bonne voie d'être reconstruits mais pour l'instant nous n'avons pas le financement pour remplacer les tables et les bancs qui ont été détruits lors de l'effondrement des écoles pendant les séismes. Si vous voulez participer spécifiquement à cette opération d'équipement scolaire, le chemin est toujours le même, il vous suffit juste de préciser votre volonté d'attribuer le don à cette opération. Merci d'avance !

Adherer

Pierre MARTIN
Président de l'association

Semaine de la Solidarité et de la Paix

informations sur l'évènement ICI

A4 expo lognes 2015

Lire la suite